Faire un microcredit avec l’UDAF

Face au nombre de refus des demandes de crédit auprès des banques, d’autres solutions ont vu le jour pour faciliter la vie des particuliers. Pour vos besoins en réalisation de projets pro, l’UDAF peut désormais vous aider dans la recherche d’un financement pour ce faire. Et d’ailleurs au niveau qualité de la prestation, le micro crédit UDAF semble être une meilleure alternative que de faire une demande de crédit personnel auprès des banques.

microcredit udaf

Quels sont les projets pris en charge par l’UDAF ?

Il est à noter qu’un micro crédit UDAF ne prend pas en charge n’importe quel besoin de financement. Il s’agit uniquement d’un prêt pour des envies personnelles et pour pallier aux besoins sociaux d’un ménage.

Le capital varie entre 300 et 3 000 euros en fonction des besoins des demandeurs. Cette somme peut vous faciliter le déménagement ou la rénovation d’une maison afin d’en optimiser le confort. Il peut aussi aider dans la prise en charge des soins ou des accidents de la vie.

Qui peut faire une demande de micro crédit UDAF ?

Disponible depuis avril 2008, le micro crédit UDAF n’est possible que pour une petite poignée de personnes. Les personnes éligibles pour ce genre d’emprunt ne sont que les travailleurs précaires ou les ménages avec des ressources limitées. Tel peut aussi être le cas d’un allocataire des minimas sociaux.

Les micro crédits s’adressent également aux chômeurs ou aux apprentis travailleurs. À cela s’ajoutent les victimes d’un arrêt temporaire de travail pour une raison ou pour une autre. En outre, il faut être un ressortissant français pour prétendre à ce genre d’emprunt. Votre dossier devra d’ailleurs être constitué d’une photocopie d’une carte de résident.

Micro crédit UDAF : Un petit prêt pour les petits revenus

L’UDAF, de sa forme longue Union Départementale des Associations Familiales, est connu pour être un organisme d’aide social. Son micro crédit répond aux mêmes normes. En effet, les taux demandés par ce dernier ont été réduits afin que les personnes aux revenus modestes puissent y prétendre.

La durée maximale d’un contrat est de 36 mois. Les mensualités pour le remboursement des 300 à 3 000 euros peuvent être négociées afin de répondre à vos besoins et vos possibilités.

Il est à noter que pour que la demande soit acceptée, vous devez répondre à quelques questions de la conseillère en économie sociale et familiale.

Retrouvez les annuaires des UDAF